34eme journée internationale contre l’abus et le trafic illicite de drogues : Le message du gouvernement.

????????????????????????????????????

Mesdames et messieurs,

Ce 26 juin 2021, la communauté internationale célèbre la 34e Journée internationale contre l’abus et le trafic illicite de drogues. Instaurée en 1987 par la résolution 42/112 du 07 décembre 1987 de l’Organisation des Nations-Unies, cette journée est une occasion donnée à tous les Etats de réaffirmer leur détermination à combattre, individuellement et dans la coopération avec les autres Etats, la drogue et ses crimes connexes.

C’est aussi l’occasion pour les institutions comme le Comité National de Lutte contre la Drogue (CNLD) et leurs composantes de faire une introspection afin de cerner les nouveaux défis et de se donner surtout les moyens de les relever. Au stade actuel de la lutte, les défis sont nombreux. Mais l’un des défis qu’il nous faut impérativement relever au Burkina Faso est de travailler au cours des années à venir à faire baisser le taux de prévalence de la consommation de drogue chez les jeunes en général et le milieu scolaire en particulier.

Selon le rapport annuel 2020 de l’Office des Nations-Unies contre la Drogue et le crime (ONUDC) la consommation de drogues est en hausse partout dans le monde ; le taux de prévalence chez les 15 à 64 ans est passé de 4,8% en 2009 à 5,3% en 2018. Au niveau national, deux études ont montré que le taux de prévalence de la consommation de drogues en milieu scolaire dans la ville de Ouagadougou est passé de 1,9% en 2011 à 6,11% en 2019.

Ces chiffres à eux seuls expliquent les dérives auxquelles nous assistons depuis un certain temps dans nos écoles qui se traduisent par la violence et des cas graves d’indiscipline. Face à cette situation et dans le souci de susciter des réflexions et des actions concertées, le CNLD a décidé de célébrer cette journée sous le thème : « Drogue en milieu scolaire : quelles stratégies pour une meilleure prévention au Burkina Faso ? » Pour commémorer la 34e Journée internationale contre l’abus et le trafic illicite de drogues dans un tel contexte marqué par une hausse de la consommation des drogues en milieu scolaire accompagnée de violence et d’actes d’indiscipline aggravés, le CNLD ne pouvait trouver un thème national plus évocateur.

Ceci est un appel à une nouvelle prise de conscience collective et à plus de collaboration entre tous les acteurs. C’est aussi l’occasion de saluer ces différents acteurs qui œuvrent dans leur domaine pour l’atteinte de nos objectifs. Malgré l’absence de référentiel national sur la drogue, le Burkina Faso poursuit sa lutte contre ce phénomène avec une approche holistique qui prend en compte la prévention, la répression, la prise en charge sanitaire et la réinsertion sociale.

Au cours de l’année écoulée, les efforts des différents acteurs intervenant dans les quatre domaines ci-dessus cités, ont permis d’engranger des résultats satisfaisants en termes de sensibilisation des populations sur les méfaits des drogues, de répression du trafic, de prise en charge sanitaire mais aussi de réinsertion sociale. C’est le lieu de les encourager à poursuivre leurs efforts afin que nous puissions inverser d’ici une décennie la tendance actuelle.

Le Gouvernement souhaite à toutes et à tous une bonne célébration de la Journée Internationale contre l’abus et le trafic illicite de drogues.

Tous engagés contre la drogue, tous à y gagner !

Ouagadougou, le 26 juin 2021

Ousséni COMPAORE

Ministre de la Sécurité

Président du CNLD

Officier de l’Ordre de l’Etalon

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*