34ème journée internationale contre l’abus et le trafic illicite de drogues au Burkina Faso organisée dans la commune de Ziniaré.

Placée sous la présidence de monsieur le ministre de la sécurité, président du Comité National de Lutte contre la drogue, représenté par madame Nana Fatoumata BENON/YATASSAYE gouverneure de la région du plateau Central;

Sous les parrainages de monsieur le ministre de l’éducation Nationale de l’Alphabétisation et de la promotion des Langues Nationales et de madame la ministre de la Femme, de la Solidarité Nationale, de la Famille et de l’Action Humanitaire tous représentés, le Comité National de Lutte contre la drogue, dans le souci de faire participer les communautés dans la lutte contre le fléau de la drogue au Burkina Faso et en prélude à l’organisation des festivités du 11 décembre 2021 dans la région du Plateau Central, a décidé de commémorer cette journée dans la commune de Ziniaré ce 26 juin 2021. Les activités ont débuté par le lancement officiel dans l’enceinte du gouvernorat avec plusieurs interventions: le mot de bienvenue de monsieur le Maire de la commune, les discours du Secrétaire Permanent, du représentant des parrains et de madame la gouverneure de la région. Tous à l’unanimité dans leurs interventions ont reconnu que la drogue a envahi le milieu scolaire et le thème: <<Drogue en milieu scolaire: quelles stratégies pour une meilleure prévention au Burkina Faso?>> va permettre de se pencher véritablement sur la question.

A l’issue de cette phase de lancement s’en est suivi la conférence de presse avec les journalistes où il était question de faire le point de la lutte contre la drogue. Concomitamment à cette activité se tenait une émission radiophonique sur la drogue organisée sur la radio Bassy à Ziniaré avec le Lieutenant de Police SAWADOGO Idrissa, Chef de Service de la Coopération et de la Communication Institutionnelle au Secrétariat Permanent du CNLD.

Les autorités ainsi que l’ensemble des participants après la conférence de presse se sont rendus sur le site réservé à l’incinération. Le contrôleur général de police Dramane Franck Elvis COMPAORE, Secrétaire Permanent du CNLD a indiqué que ce n’est qu’un échantillon de drogues saisies qui sera incinéré soit 13,6 tonnes de drogues composées essentiellement de  cannabis et de médicaments pharmaceutiques illicites. Il ajoute que c’est aussi le lieu << de prendre à témoin l’opinion nationale et internationale pour exprimer la volonté et la détermination de notre pays à combattre sous toutes ces formes l’abus et le trafic illicite de drogues au Burkina Faso>>. Suite à ces mots, madame la Gouverneure, le Secrétaire Permanent et le représentant des parrains ont procédé à l’incinération des drogues saisies.  Les interviews avec les journalistes ont mis fin aux activités de la journée.

Tous engagés contre la drogue, tous à y gagner!!!

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*